EXPOSITION

Une vie d'engagement. Les compagnons de la Libération dans la Grande Guerredefault

Du 30 janvier au 2 avril 2018

Les compagnons de la Libération ont des origines sociales, géographiques, confessionnelles et générationnelles très diverses mais ils se sont, tous et toutes, retrouvés, entre 1940 et 1945, dans un combat commun et des valeurs partagées qui sont le socle de la citoyenneté d’aujourd’hui. Fait peu connu, une partie non négligeable d’entre eux (118 sur 1038) ont fait l’expérience du feu lors du premier conflit mondial, s’y distinguant souvent par leur courage et leur sens du devoir. Quelque vingt ans plus tard, dans un contexte radicalement différent, ils s’illustreront par un engagement volontaire, dicté par leur conscience, rejoignant ainsi la petite minorité de ceux qui formeront la Résistance française, dans les rangs de la France libre comme dans les durs combats de la clandestinité.

Exposition réalisée par le musée de l’ordre de la Libération et le musée de l’Armée dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre.

Commissariat :
Vincent Giraudier, responsable du département historial Charles de Gaulle, musée de l’Armée
Vladimir Trouplin, conservateur, musée de l’ordre de la Libération
Lionel Dardenne, assistant du conservateur, musée de l’ordre de la Libération

Tous les renseignements ici

cartologie

Le prochain et 3e Week-End Technique de l'AFPSAS sera sur  ...
Carte et Orientation !
Après celui sur les techniques de franchissement vertical et horizontal,
et celui du piégeage d'itinéraire, nous nous attaquons a un domaine un peu plus cérébral
ou il vaut mieux réfléchir 3 fois avant de ce mettre a courir ...

Pour ceux qui veulent venir retrouver l'équipe du comité de reconstitution contactez moi.

Sinon, rendez-vous le samedi 21 avril vers 13h30, début de formation ou révision à partir de 14h.
Moulin de la grée - Plumelec (56)
Fin le dimanche 22 avril vers 17h.
Tenues SAS FFL ou Résistant, repas en autonomie, duvet, tente, ...

Philippe Vergé 06.16.44.49.21

L'Association des Familles des Parachutistes SAS de la France Libre

vous informe 

ALLAINMAT André 2

C'est avec une profonde émotion que nous apprenons par sa famille le décès de notre ancien André ALLAINMAT qui nous a quitté le 23 janvier. André était à notre connaissance le dernier parachutiste de la France libre ayant appartenu à la 1re CIA du capitaine Bergé en Angleterre en 1941.

André Allainmat est né le 1er janvier 1921 à Guingamp. Début décembre 1939, son brevet en poche, il s’engage dans la Marine au 2e dépôt des équipages à Brest. Il est alors envoyé à l’école des radios-télégraphistes de Lorient. Le 17 juin 1940, André embarque sur l’aviso La Moqueuse et signe quelques jours plus tard son engagement au sein des FFL. Il embarque à Porstmouth sur le cuirassé Courbet puis, afin d’entrer plus vite en action, il s’engage le 20 juillet dans la marine britannique et embarque sur le destroyer HMS Ripley avec lequel il effectue des patrouilles dans l’Atlantique-Nord. Enfin, au cours d’une permission, il apprend que le capitaine Bergé cherche des volontaires et en mars 1941, il s’engage au sein de la 1re Compagnie d’Infanterie de l’Air à Camberley.

Dès lors, André suit la formation des commandos, participe à différents stages et est breveté à Ringway le 10 avril 1941. Il enchaîne ensuite avec une longue période de formation de radiotélégraphiste dans une école spéciale pour les agents clandestins.

En juillet 1941, tandis que le capitaine Bergé et une partie de l’unité rejoignent le Moyen-Orient, André rejoint la station 36 et est affecté aux Services de Renseignements.
Dans le cadre de la mission Dastar, André Allainmat est parachuté près de Montereau (Seine et Marne) dans la nuit du 7 septembre avec le sergent Raymond Laverdet. Les deux parachutistes sont chargés d’opérer en région parisienne, d’apporter leur soutien à l’organisation du réseau « Armée des Volontaires » et d’assurer les contacts avec Londres. En janvier 1942, le groupe reçoit le renfort du Sgt/C Louis Bourdat.
Suite à de nombreuses arrestations début 1942, les liaisons sont coupées avec le SR mais André poursuit son travail et prend des contacts avec Libération-Nord, effectue des sabotages, du renseignement et du contre-espionnage.
Début novembre 1942, plusieurs responsables du réseau sont arrêtés et le 7 novembre, André est capturé dans le bureau de poste du 17e arrondissement de Paris après un combat au cours duquel il est blessé. Après un passage rue des Saussaies au siège de la Gestapo, André est incarcéré à Fresnes jusqu’en septembre 1943, puis il est ensuite déporté à Mauthausen d’où il est libéré en mai 1945.

Très discret sur son parcours héroïque, André était officier de la Légion d’Honneur et titulaire de la Médaille de la France libre, Médaille de la Résistance, Médaille des Engagés Volontaires et Croix de Guerre 39-45.

Une cérémonie religieuse aura lieu mardi 30 janvier à 14h30 à l’église du Saint-Esprit, 186 avenue Daumesnil 75012 Paris. L’inhumation aura lieu le 31 janvier à Ploubazlanec et sera précédée d’une messe à l’église à 10 heures.

L’AFPSAS présente ses sincères condoléances à sa famille.

André ALLAINMAT
Déporté de Mauthausen
Officier de la Légion d’honneur
Croix de guerre
Médaillé des Engagés Volontaires de la Résistance
Médaille de la France Libre

L'AFPSAS a le plaisir, en ce début d'année de vous proposer une nouvelle rubrique. Chaque mois nous mettrons en avant un Parachutiste SAS de la France Libre. Choisi selon son mois de naissance qui correspondra au mois de publication, le hasard fera le reste; célèbre ou non, bardé de médailles ou non, chacun de ses hommes s'étant, à son époque engagé avec le plus grand désintérêt a le même mérite, offrant juste sa jeunesse, sa propre vie au service d'un idéal. Un grand nombre d'entre eux ne verront pas la libération. Le SAS à l'honneur pourra être encore parmi nous ou non, car de toute façon ils sont à nos yeux et dans nos cœurs, éternels. Nous aimerions que cette rubrique soit ouverte à vos commentaires et réflexions, à ces fins nous publierons quelques photos et un lien vers le site du responsable de notre comité scientifique. Bien sur cette rubrique pourra évoluer en fonction de vos remarques, elle s'appellera : (nom du mois) le SAS à l'honneur.

Janvier le SAS a l'honneur : Achille Muller Achille Muller

Né un 1er janvier, il semblait logique que notre ami Achille inaugure cette série. A 17 ans, il refuse de devenir un « malgré nous » et quitte Forbach pour rejoindre l'Angleterre après être passé par l'Espagne pour ne pas courber l'échine. Si vous prenez la peine de faire quelques recherches sur lui, vous verrez qu’Achille a servi son pays toute sa vie restant fidèle à son premier engagement !!! A voir sur notre page Facebook en cliquant ici

Au nom de toute l'équipe active de l'AFPSAS, j'ai l'honneur et le plaisir de vous adresser nos vœux les meilleurs pour cette nouvelle année. Que cette période de fêtes vous apporte la chaleur de vos familles et vos amis.

Des voeux de bonne santé, entourés des vôtres, plus particulièrement adressés à nos vétérans SAS et à ceux qui luttent contre la maladie.

Des vœux de courage et de victoire à ceux qui combattent, sous les drapeaux ou dans leur vie quotidienne, face à l'injustice, l'intolérance ou les difficultés.

Noël 1944, les parachutistes SAS se battent avec fureur dans les Ardennes.  Leur rêve est la Liberté, notre Liberté, ils le réaliseront bientôt, dans quelques mois, gagnant d'avoir tant osé, trop souvent au prix de leur sang et de leur vie.

Notre rêve est que la mémoire de leurs sacrifices soit universellement transmise et sanctuarisée, que cet esprit de fraternité et d'entraide si particulier aux SAS  reste le nôtre.

Pour cela, que tout ceux qui, à la hauteur de leurs possibilités, s'investissent bénévolement, donnent de leur temps et de leur énergie, souvent avec passion, au sein des commissions de l'AFPSAS, soient remerciés. Ils sont le moteur de l'avancement de nos projets et font grandir notre association. 2017 fut une année charnière pour notre fonctionnement, 2018 sera une année tremplin, celle de la concrétisation de plusieurs dossiers en cours, grâce à votre aide et votre soutien. 

« Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir,  et l'envie furieuse d'en réaliser quelques-uns »

 Jacques BREL

Peloton Raufast Ardenneswatermark

L'AFPSAS

stèle de Victor Iturria
Inauguration d'une stèle en mémoire de Victor Iturria
stèle de Victor Iturria
Inauguration d'une stèle en mémoire de Victor Iturria
Stèle de Victor Iturria
Inauguration d'une stèle en mémoire de Victor Iturria
Stèle de Victor Iturria
Inauguration d'une stèle en mémoire de Victor Iturria
Stèle de Victor Iturria
Inauguration d'une stèle en mémoire de Victor Iturria
Stèle de Victor Iturria
Inauguration d'une stèle en mémoire de Victor Iturria
Stèle de Victor Iturria
Inauguration d'une stèle en mémoire de Victor Iturria
Stèle de Victor Iturria
Inauguration d'une stèle en mémoire de Victor Iturria
Stèle de Victor Iturria
Inauguration d'une stèle en mémoire de Victor Iturria
Stèle de Victor Iturria
Inauguration d'une stèle en mémoire de Victor Iturria

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre lettre d’information et recevez régulièrement des nouvelles de l’AFPSAS, directement dans votre boîte aux lettres électronique.
Anti spam : Merci de repondre à la question suivante : La main de l'homme compte combien de doigts ? (exemple: 1)
Indiquez votre nom:
Votre Email