Une Saint Michel bien honorée à la Citadelle de Bayonne

A l'invitation du 1er RPIMA, l'AFPSAS s'est rendu le 28 septembre 2018 à Bayonne pour fêter la Saint Michel à la Citadelle.
Après la messe célébrée par l’Aumonier militaire assisté cette année dans son office par l'évêque de Bayonne, et en présence de nos grands anciens Armand Bouilloux et Achille Muller, ainsi que du vétéran Sean Purcell venu spécialement de Londres pour l'occasion, nous avons eu l'honneur d'assister à la cérémonie sur la place d'arme où, aux côtés des hommes du 1er RPIMA, nos reconstituteurs Philippe Vergé, Franck Scherrer et Alexandre Marson ont comme à l'accoutumée dignement représenté l'AFPSAS.
Cette belle et émouvante journée s'est achevée par un diner organisé par Catherine Marchand à Bayonne au cours duquel nous avons eu le privilège d'assister en avant-première à la présentation par le lieutenant-colonel Jean-Christophe Dumont, membre du comité scientifique de l'AFPSAS, de la conférence qu'il organisait la semaine suivante à Sainte-Mère-Eglise au Airborne Museum: "Les opérations SAS", dans le cadre du cycle de conférences "les parachutistes des principaux pays de la seconde guerre mondiale."
Cette présentation a été fortement appréciée par tous ceux d'entre nous présents lors de ce dîner, et en particulier par nos deux invités de marque, Armand Bouilloux et Sean Purcell qui ont chaleureusement félicité le lieutenant-colonel Dumont pour la qualité et le professionnalisme de sa présentation. Philippe Vergé, responsable comité reconstitution Sud-Ouest et le lieutenant-colonel Pierre Chabot, membre du comité scientifique de l'AFPSAS qui ont participé activement à la préparation de la conférence ont été également associés à ces chaleureuses félicitations.

20180928_091748
20180928_092214
20180928_103316
20180928_103546
AFPSAS - Accueil.URL
IMG-20181001-WA0040
IMG-20181001-WA0046
1/7 
start stop bwd fwd

L'Association des Familles des Parachutistes SAS

de la France Libre

vous informe

 

C'est avec une profonde tristesse et beaucoup d'émotion que nous avons appris, cet été le décès de Marcel Baron. Son fils, Jean Marc nous avait transmis ce message :

Mon père était très âgé, il souhaitait partir, nous y étions préparés. Il a fini ses jours, chez lui, dans son lit, en paix, entouré des siens. C’est mieux ainsi.Il ne souhaitait aucune gerbe à son enterrement. En revanche, il m'avait demandé qu'un avis paraisse dans votre bulletin, informant ses derniers compagnons de son départ.

Il est décédé samedi 21 juillet, à 10h, chez lui à Condé sur Noireau.

C'est donc en respectant la volonté de Marcel Baron et de sa famille que nous avons décider de publier la biographie rédigée par David Portier responsable de notre comité scientifique:

Marc BARON est né le 3 juin 1921 à Vassy dans le Calvados.          

Dès le début de l’occupation, il entre en résistance dans la région de Caen et le 20 novembre 1940, il est arrêté pour propagande anti allemande et distribution

de tracts. Incarcéré à la maison d’arrêt de Caen, il y organise la résistance à l’intérieur de la prison.

Libéré le 26 novembre 1941, il reprend aussitôt ces activités clandestines mais arrêté, il est cette fois déporté vers l’Allemagne le 16 novembre 1942. Le 4 décembre, il parvient à s’évader du camp situé près de Dortmund. Il rentre alors en France mais décide de passer par l’Espagne et il est interné dans les prisons franquistes du 4 avril au 30 juillet 1943.

Le 20 octobre, Marc embarque à Malaga à destination du Maroc. Là, il se porte volontaire pour poursuivre le combat et le 26 décembre 1943, il embarque à destination de la Grande-Bretagne. Incorporé aux FAFL à Londres le 8 mars 1944, il est affecté au squadron de commandement du 4e SAS à Auchinleck. Il débute alors rapidement sa formation par un stage  à Ringway où il passe son brevet le 3 avril. A son retour au camp, il est finalement muté au 2e squadron du capitaine Leblond puis détaché fin avril au C squadron du 1st SAS sous le nom de Johnny Baronjelle.

Dans la nuit du 13 au 14 août, les premiers éléments du C Squadron sont parachutés à l’est d’Auxerre pour installer la base Kipling en forêt de Merry-Vaux. Le 19 août, 20 jeeps et 40 hommes aux ordres du major Marsh sont déposés sur l’aérodrome de Rennes. Aussitôt, Marc Baron et les éléments du stick du Lt Roy Close prennent la direction d’Orléans puis traversent les lignes ennemies. Avec ses camarades dont Alec Borrie, il opère alors vers Avallon, Nevers, La Charité, Sens et participe à l’attaque d’un important convoi près de Chatillon. Au cours de l’un des premiers engagements, une jeep est détruite et le conducteur blessé. Marc Baron et Alec Borrie font demi-tour et parviennent à l’évacuer. Cette action vaut à Marc de recevoir la Military Medal.

Fin septembre, le squadron se rassemble à Cosne-sur-Loire puis rejoint Bruxelles le 5 octobre. Les SAS opèrent alors en Belgique dans le secteur de Hoogstraten près d’Anvers. Marc est blessé le 11 octobre à Walcheren au cours d’une patrouille sur les rives de l’Escaut. Rapidement remis, il rejoint l’unité et effectue avec son peloton jeeps des missions de reconnaissance en avant de la 3e DI Britannique en direction des Pays-Bas et le secteur de Nimègue. En janvier 1945, les SAS assurent la protection du port d’Anvers et au mois d’avril, ils opèrent aux Pays-Bas et en Allemagne où le sergent Marc Baron est de nouveau blessé le 22 avril à Freysothe par des éclats de mine.

Marc BARON est titulaire notamment de la Military Medal, Chevalier de la Légion d’Honneur, Médaille Militaire, Médaille des Evadés, Croix de Guerre 39-45

         

Franc succès pour la conférence sur les Parachutistes SAS de la France Libre

 

Ce week-end a eu lieu le cycle de conférences intitulé "Les parachutistes des principaux pays de la Seconde Guerre mondiale" à l'Airborne Museum de Sainte-Mère-Église. Le Comité Reconstitution de l' AFPSAS était présent pour épauler Le Lt-Colonel JC DUMONT, membre du Comité Scientifique de notre association.

Le rôle des représentants du  Comité Reconstitution était d'exposer visuellement chaque tenue correspondant à une mission ou bien à une période donnée de l'épopée des Parachutistes SAS lors de la seconde guerre mondiale. Cette action a apporté dynamisme et représentation concrète à la conférence, permettant aux différentes personnes d'apprécier les tenues fidèlement reconstituées.

L' AFPSAS tient à remercier Eric Belloc Conservateur ainsi que toute l'équipe de l'Airborne Museum de Sainte Mère l'Eglise pour la qualité de l'accueil et l'organisation de cet évènement.

Expérience totalement réussie à renouveler, bravo messieurs !!!

 

conf-01
conf-02
conf-03
conf-05
conf-07
1/5 
start stop bwd fwd

 

L'Association des Familles des Parachutistes SAS

de la France Libre

vous informe

 

Samedi 6 octobre 2018 à Sainte-Mère-Église (50)

Airborne Museum - 14 rue Eisenhower

Dans le cadre du cycle de conférences (entrée gratuite)

« Les parachutistes des principaux pays de la seconde guerre mondiale »

le lieutenant-colonel Jean-Christophe Dumont,

membre du comité scientifique de l’association des familles de parachutistes SAS (AFPSAS)

présentera à 15h30

« Les opérations SAS »

Centre de conférence du Airborne Museum (accès sur le côté du musée via le portillon vert)

 

Programme des interventions

9h : Les parachutistes Soviétiques 1930-1945 par Gaston Erlom. (En français uniquement)

10h30 : German Paratroopers by colonel Stein Aasland (in english only)

14h : Les Parachutistes britanniques par Jean-Louis Perquin (En français uniquement)

15h30 : Les opérations SAS par le Lieutenant-Colonel Jean-Christophe Dumont (AFPSAS) (En français uniquement)

17h : Les Parachutistes Américains de 1940-1945 par Eric Belloc. (En français uniquement)

L'AFPSAS a le plaisir, en ce début d'année de vous proposer une nouvelle rubrique. Chaque mois nous mettrons en avant un Parachutiste SAS de la France Libre. Choisi selon son mois de naissance qui correspondra au mois de publication, le hasard fera le reste; célèbre ou non, bardé de médailles ou non, chacun de ses hommes s'étant, à son époque engagé avec le plus grand désintérêt a le même mérite, offrant juste sa jeunesse, sa propre vie au service d'un idéal. Un grand nombre d'entre eux ne verront pas la libération. Le SAS à l'honneur pourra être encore parmi nous ou non, car de toute façon ils sont à nos yeux et dans nos cœurs, éternels. Nous aimerions que cette rubrique soit ouverte à vos commentaires et réflexions, à ces fins nous publierons quelques photos et un lien vers le site du responsable de notre comité scientifique. Bien sur cette rubrique pourra évoluer en fonction de vos remarques, elle s'appellera : (nom du mois) le SAS à l'honneur.

Janvier le SAS a l'honneur : Achille Muller Achille Muller

Février le SAS à l'honneur : Marcel Chind

Mars le SAS à l'honneur : Antoine Treis

AVRIL Le SAS à l’honneur : ROGER SCHANK

 A voir sur notre page Facebook en cliquant ici

L'AFPSAS

stèle de Victor Iturria
Inauguration d'une stèle en mémoire de Victor Iturria
stèle de Victor Iturria
Inauguration d'une stèle en mémoire de Victor Iturria
Stèle de Victor Iturria
Inauguration d'une stèle en mémoire de Victor Iturria
Stèle de Victor Iturria
Inauguration d'une stèle en mémoire de Victor Iturria
Stèle de Victor Iturria
Inauguration d'une stèle en mémoire de Victor Iturria
Stèle de Victor Iturria
Inauguration d'une stèle en mémoire de Victor Iturria
Stèle de Victor Iturria
Inauguration d'une stèle en mémoire de Victor Iturria
Stèle de Victor Iturria
Inauguration d'une stèle en mémoire de Victor Iturria
Stèle de Victor Iturria
Inauguration d'une stèle en mémoire de Victor Iturria
Stèle de Victor Iturria
Inauguration d'une stèle en mémoire de Victor Iturria

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre lettre d’information et recevez régulièrement des nouvelles de l’AFPSAS, directement dans votre boîte aux lettres électronique.
Anti spam : Merci de repondre à la question suivante : La main de l'homme compte combien de doigts ? (exemple: 1)
Indiquez votre nom:
Votre Email